ET SI ON PARLAIT TECHNOLOGIE !

De manière récurrente, les médias font l’apologie des innovations industrielles afin de vanter le « tout technologique », le « tout numérique et connecté ». Mais, il me semble important de se poser une question fondamentale : à qui profite cette évolution ? Sert elle la vie, le bien être et le développement des populations ? Ou bien est elle un leurre ou une course en avant d’un monde qui fuit l’insoutenable réalité qu’il a lui-même engendré ?

Prenons plusieurs exemples afin d’étayer le propos. La gestion de la pandémie a été très influencée par les modèles des épidémiologistes et autres prédicteurs d’avenir qui nous ont plusieurs fois annoncé des centaines de milliers de morts à venir (non vus). Les solutions mises en place pour prévenir toute contamination, outre le fait qu’elles ont été très prosaïques, primitives et délétères, ont utilisé encore plus de produits chimiques et polluants : masques toxiques, vaccins chimiques et génétiquement modifiés, films de protection et plexiglas issus du pétrole, non recyclables pour la plupart, … dans un monde pourtant où le changement climatique, la 6 ème extinction de masse des espèces, les déchets chimiques et plastiques ont un retentissement sans précédent sur notre avenir. Autre cas, celui dernièrement des vaches à qui on va mettre des masques (y a pas de raisons !) pour éviter les émissions de méthane ! On rajoute un équipement, une technologie polluante qui vont générer encore un coût pour les éleveurs et un bénéfice de plus pour les industriels alors que d’une autre manière, plus naturelle, on aurait pu réguler les effectifs de bovins. Mais cela n’aurait pas été dans le sens du business ! Et puis ça fait plus « transbovidisme » ! Pour terminer, parlons de la panne des numéros d’urgence, liée aux sites redondants d’Orange, miracle de technologie et d’ingénierie numérique qui n’a pas apparemment prévu que les 8 sites tombent en panne en même temps ! Super bug ! Plus, les cyberattaques des entreprises et administrations, etc. Que pouvons nous attendre du « tout technologique » qui produit plus pour polluer plus, du « tout connecté » qui impose son modèle faillible (pannes, hackeurs, …) et sans alternative ? Cette organisation voulue du « tout business » ne cesse d’entretenir, dans la population « d’homo consommatus », le goût de la nouveauté. Mais celle-ci entraîne encore plus d’utilisation des richesses naturelles pour produire plus d’objets, renouveler ou changer les technologies avides de produits devenus rares, en asservissant les populations, en sachant que ces productions restent encore majoritairement non recyclables ! Hors les milieux d’affaires engendrent toujours plus de bénéfices, grâce à tout cela. Il n’est plus acceptable de continuer à cautionner cette « folle entreprise » qui nous pousse au désastre écologique et humain ! Le temps d’alternatives comme la sobriété heureuse, la simplicité volontaire, les modèles de développement pérennes et respectueux de l’environnement (agroécologie, biodynamie, …) et de l’humain (démocratie préservée, libertés et droits retrouvés) sont d’actualité ! A moins de vouloir vivre dans une bulle aseptisée avec masque, gants et casque de réalité virtuelle dans des pièces sans fenêtres et alimentés par des sondes de gavage, pucés, survaccinés et augmentés pour toujours plus de rentabilité pour la poignée de multi milliardaires à l’ego malade et perverti ! La sagesse populaire enjoignait naguère « de ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier ». Hors, c’est ce qui se passe avec la restriction de la bio diversité voulue par les industriels, de l’incapacité encouragée de ne plus pouvoir vivre autrement que dans ce système fermé de la mondialisation que suivent nos politiques. Un modèle soi-disant d’avant garde, d’intelligence, de sciences et de technologies, « start-up nation », qui va s’écrouler au premier écueil naturel ! Tout cela pour ça ! Pauvre pseudo système sans conscience, celle des vraies valeurs de la Vie. Je ne suis pas sur cette terre pour enrichir ces pseudo-manipulateurs mondialistes qui ne jurent que par leurs profits. Etre humain, oui, mais pas cobaye, pas vache à lait, pas « moutruche » et surtout pas dupe !

Antoine chevalier, citoyen quantique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :