Prochaines élections : dégagisme populaire ?

Et si aux prochaines élections, jusqu’à celle du président, un mouvement populaire sans précédent décidait de reprendre les choses en main, une sorte de « great reset » du peuple ? Je m’explique. Nous avons pu constater, depuis des décennies, que les mouvements et partis politiques mus soit par des idéologies, soit par l’opportunisme électoraliste, n’ont pas su apporter des solutions justes, pérennes et adaptées à ce que nous vivons ! En un mot, nos politiques sont coupés de la réalité et vivent dans leur monde loin des préoccupations et turpitudes de tout un chacun. Après l’expérimentation de la droite, puis celle de la gauche, la venue d’une autre opportunité avec ce jeune loup et son mouvement « en marche » a séduit une partie de la population en quête de changement. Le fait d’avoir de nouvelles têtes, dont certaines étaient novices, issues de la société civile, a pu apparaître comme une renaissance, ce que la société de consommation encourage : le goût de ou pour la nouveauté ! Très tôt, pourtant, les couacs, les affaires, la non anticipation, le recyclage d’anciens de la politique, les arrangements entre amis, ont fait, d’une part, rappeler que ce mouvement « d’après » se comportait énormément comme le monde « d’avant », et que la nouveauté était peut être pire que l’ancien ! La solution apportée, pire que le mal, lui-même. C’est aussi ce que nous avons vu, vécu pendant toute la durée de cette gestion de crise. Alors, il reste les petits partis dits parfois « extrêmes », les verts et autres … . De « la république c’est moi » à gauche, aux errements nationalistes à droite, en passant par les idéologues verts qui veulent obliger à vacciner, nous nous rendons compte que même s’ils n’ont pas été aux affaires (et cela veut tout dire), ils sont tous aussi arrogants, méprisants et inquiétants envers nous. Que cela fait aussi trop longtemps qu’ils vivent tous aux crochets de la nation et qu’ils mangent tous à la même soupe, se servant de la république pour remplir leur ventre et s’asseyant à loisirs sur notre démocratie ! Le peuple français n’en a t’il pas assez d’écouter des gens quoique présentant bien, joliment habillés, au discours bien huilé, qui vous racontent de belles histoires, vous font des promesses, et puis, qui s’arrangent ensuite entre eux pour se faire ré-élire. Comme ces ministres et responsables de partis parachutés au dernier moment pour essayer de prendre des parts de marché électoral, tels des prédateurs marquant leur territoire ! Après comment les commentateurs politiques, lesquels passent leur vie à discuter du pourquoi et du comment, continuent à s’inquiéter du manque de bulletins dans les urnes, sans bien sûr proposer ou apporter autre chose que de continuer à discuter ! Encore des trop bien payés ! Mais il faut bien remplir les heures de programmes des chaînes d’infos en continue avec ce qu’ils trouvent (souvent les mêmes), copinage and co !

Tous ces gens là sont formés, issus des mêmes circuits, écoles, cursus, et se connaissent souvent tous très bien. Ce petit monde « intellectuel » s’autoentretient dans une vison auto-centrée de la vie, économique et politique. Mais pour la plupart des électeurs, la vraie vie, ce n’est pas cela. Alors, me direz vous, qui choisir ? Vers où se tourner ? J’aimerais vous proposer une autre approche de la situation, un regard différent sur qui porter vos suffrages. Comme nous l’a déjà montré l’histoire avec le général De Gaulle, et je tiens de suite à vous affirmer que je ne suis pas gaulliste, un homme providentiel est une singularité humaine ! Hors celui qui est aux commandes, est issu du milieu de la banque, de la finance et du profit, donc formaté à la mondialisation ! Lorsque vous souhaitez voir un résultat différent, ne prenez pas les mêmes éléments, car, les mêmes causes donnent les mêmes effets ! Einstein, en avait déjà parlé. Les valeurs humanistes de la France répondent à certains critères, et ne peuvent être portées que par une personne possédant certaines qualités dont une qualité d’être. Un élu se doit de porter aussi les valeurs de ceux qu’il représente. Faisons table rase du passé et de ces gens depuis trop longtemps en politique, retourneurs de vestes. Si les candidats qu’on vous propose, ne vous donnent pas envie de voter pour eux, ne vous abstenez pas car nos anciens se sont battus pour ce droit (et il ne nous en reste peu), mais votez blanc ! Ne pas se déplacer, c’est aussi perdre son droit à la parole et de faire valoir sa vision. Votez blanc, c’est ne pas se reconnaître dans ce que la société politique vous propose. C’est discréditer le système vicié qu’on nous impose ! Il appartient à chacun de rechercher une personne, une organisation, un groupement de volontaires qui peuvent incarner vos valeurs et la société dans laquelle vous voulez voir s’épanouir vos enfants. Pas dans les cités dans la drogue et la violence, pas dans les déserts des campagnes, pas dans les restrictions des libertés nationales et européennes. Le pouvoir du vote, c’est le nôtre, individuel, de choisir, non pas dans un choix tronqué, mais de pouvoir montrer à ce système que nous le peuple, nous ne voulons plus d’eux. En démocratie, le pouvoir, c’est le peuple souverain ! Stoppons ces pseudos élites parasites ! Non au pouvoir de la finance, aux idéologies fratricides et à la dictature sanitaire technocratique. Pour ma part, soit une personne me donnera envie de voter pour elle ou lui, de part ses valeurs incarnées, comme le souci du bien commun, le respect de la vie, de ceux des libertés et droits individuels et collectifs, …, soit je voterai blanc pour montrer à ceux qui tirent les ficelles que je ne suis pas dupe ! Dégageons l’ancien et même le nouvel ancien pour du neuf, du sain, du respectueux, des valeurs et de la probité ! Alors ils vont essayer de vous manipuler (sondages, commentateurs et médias) et organiser une élection avec des choix par défaut, comme par exemple pour l’élection présidentielle : Le Pen contre Macron. On diabolisera l’une pour faire voter pour l’autre et l’affaire sera à nouveau dans le sac pour 5 ans de contraintes et de restrictions ! N’oubliez pas que tout flatteur vit aux dépends de ceux qui l’écoutent. J’écouterai mon envie et mes valeurs et non pas la peur de … .

Antoine Chevalier, citoyen quantique

One Comment

Add yours →

  1. Merci,c’est juste et vrai!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :