LA SYMBOLIQUE DU PAPILLON

Nombreux sont ceux à avoir entendu parler de l’effet « papillon » (un battement d’ailes pouvant déclencher d’énormes effets à distance). Mais j’aimerais vous parler du sens que peut avoir, pour nous, la vie de ce lépidoptère. Tout commence avec sa larve appelée chenille qui passe son temps à manger pour grossir, puis, se transforme en chrysalide, pour, au final, sortir en tant que délicat papillon.

Mais avant d’aller plus loin, revenons sur cette période qui, depuis plusieurs années, nous a bousculé, nous a fait temporairement changer de mode de vie, de façon de penser et de voir le monde. Comme l’avait écrit André Malraux : Le XXI ème siècle sera spirituel ou ne sera pas ! La spiritualité n’est pas simplement l’usage ou l’utilisation de religions, philosophies ou mouvements « new age ». C’est une réappropriation de toutes les dimensions de l’Homme jusqu’à son caractère « sacré ».

Si nous nous penchons sur notre insecte, nous pouvons comparer sa première tranche de vie « larvaire » à notre condition depuis des milliers d’années. Nous avons passé une grande partie de notre existence, de nos vies, à faire, consommer, travailler, produire. Comme la chenille nous avons englouti notre temps dans l’action pour le plus grand bonheur de ceux qui nous dirigent. Abandonnant des pans entiers de notre propre souveraineté, nous avons fait confiance et suivi le mouvement. Hors, l’univers aidant, tout s’est précipité afin que nous puissions rentrer en nous pour y trouver notre renaissance. Nous avons été confinés dans des chrysalides artificielles. Mais, pour autant, allons nous en sortir « papillon » ? Serons nous toujours dans les mêmes comportements, façons d’interagir ou bien allons nous déployer « nos ailes » ? Construire ce nouveau monde ne peut se faire avec les mêmes ingrédients, la même soupe de l’ancien monde, sinon, rien de neuf. La chenille rampait au sol et mangeait des feuilles. Le papillon s’élève dans le ciel et butine le nectar des fleurs ! La transition vaut aussi pour nous, humains ! Si nous ne changeons rien dans notre façon d’être, rien ne changera autour de nous ! Le temps du « faire » est révolu, celui de « l’être » est arrivé. Reprenons les rênes de nos existences, notre propre pouvoir individuel et collectif avec la validation de ce que chacun est, en soi. Le « un » au service du « tous », du bien commun. Un puzzle nécessite toutes les pièces, qui sont toutes différentes. Les vraies valeurs de l’humanité, nous définissent toutes et tous. Le nouveau monde commence donc à naître avec notre renaissance intérieure. En acceptant de changer au plus profond de soi, on initie le changement extérieur. Laissons donc fleurir notre « Humanité » et l’offrir à nous même, aux autres et à la Vie !

Antoine Chevalier, citoyen quantique éveillé

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :